Rôle du Conseiller Général de l’Ardèche

jacques-chabal-conseiller-general Le Conseiller Général est élu au suffrage universel, uninominal à deux tours pour 3  ans. Pour contribuer à la parité, une loi de janvier 2007 instaure, dès le prochain renouvellement, un suppléant pour les candidates et une suppléante pour les candidats aux élections cantonales.

UN INTERLOCUTEUR DE PROXIMITE

Porte-parole des habitants du canton dont il défend les intérêts, le Conseiller Général est un interlocuteur de proximité privilégié des citoyens pour accompagner leurs projets et les soutenir dans leurs démarches (administratives, économiques …). Ses concitoyens n’hésitent pas à le solliciter pour faire entendre leurs messages et les représenter au sein de l’Assemblée départementale.

En outre, il assure une mission de conseil et d’assistance pour le citoyen en difficulté qu’il informe notamment sur les prestations d’aide sociale offertes par le Département.

Il est aussi un partenaire de 1er plan des élus locaux à qui il apporte soutien et concours pour porter et défendre les projets et dossiers auprès du Département, des parlementaires et de l’Etat.

Tout membre du Conseil Général est informé des affaires du Département qui font l’objet d’une délibération. Le Conseiller Général, par ses votes en Assemblée Départementale, engage l’avenir du département en matière de dépenses de fonctionnement et de crédits d’investissement.

Le Conseiller Général est aussi chargé de représenter l’institution départementale dans divers organismes et commissions (collège, maison de retraites, divers syndicats).